SAFIRE


Poster un commentaire

Rencontres Territoires Et Création

La Safire Alsace était présente aux rencontres Territoires et Création à la SCAM le mardi 11 octobre: retrouvez les vidéos des rencontres sur:

http://www.scam.fr/detail/ArticleId/4280/Territoires-et-creation-2-La-nouvelle-donne-audiovisuelle

Résumé sur le site de la SCAM:

« Beaucoup d’événements sont intervenus en 2015-2016. La réforme territoriale est dorénavant effective depuis les élections régionales de décembre. Elle a maintenant un visage et une politique. Le CNC met en œuvre de nouveaux dispositifs et conventions triennales. France Télévisions a une nouvelle présidence et de nouvelles ambitions. Dans ce contexte, des interrogations et des inquiétudes se font jour et l’évolution de la création audiovisuelle sur les territoires reste, pour beaucoup, incertaine.
Cette nouvelle édition de la rencontre Territoires et création a permis de dégager les première tendances dans les politiques de soutien à l’audiovisuel mises en place dans les nouveaux territoires et de s’interroger sur le financement et l’exposition du documentaire sur les télévisions régionales et locales.
« 


Poster un commentaire

Retours de Films En Bretagne 2016

12 associations membres de la Boucle documentaire étaient présentes aux Rencontres de Films en Bretagne 2016.

Présentation de la Boucle Documentaire par Céline Dréan et Régis Sauder:

Vidéo : https://vimeo.com/191896938

sans-titre

Intermittence : réforme de l’assurance chômage

Ci-dessous le lien avec l’enregistrement (brut) des échanges sur l’intermittence à Films en Bretagne :
https://www.dropbox.com/s/k5ah3mx3kvdlywl/FeB-intermittence.MP3?dl=0

« Depuis le 1er août 2016, de nouvelles règles sont entrées en vigueur concernant le régime spécifique d’assurance chômage des artistes et techniciens du spectacle. Aux Rencontres, venez faire le point sur l’ensemble des incidences de cette réforme.

Intervenant : Yves Gaonac’h, auteur-réalisateur – représentant du syndicat SFR-CGT auprès de la Boucle documentaire. »


Poster un commentaire

Guide pratique « Comment rémunérer les réalisateurs qui accompagnent leurs films »,

14470456_1326867140681028_6498267996074672828_n

Le guide pratique « Comment rémunérer les réalisateurs qui accompagnent leurs films », conçu par Addoc et ATIS et diffusé avec le soutien de la Scam, est en ligne !

Parce que l’accompagnement des films par leurs réalisateurs lors de projections-rencontres avec le public représente un travail, encore trop rarement rémunéré, Addoc et ATIS ont créé un outils à l’usage des réalisateurs aussi bien que des programmateurs et des organisations qui les invitent : exploitants de salles de cinéma, responsables de médiathèques, associations, etc.

Il délivre des informations fiables et validées par l’Urssaf et l’Agessa et apporte des informations pratiques sur les différentes possibilités de rémunération d’un réalisateur qui intervient pour un échange avec le public, autour de la projection de son film.

A consulter ici : http://addoc.net/wp-content/uploads/Guide_remun_web.pdf

http://addoc.net/action/comment-remunerer-les-realisateurs-qui-accompagnent-leurs-films-le-guide-pratique-est-en-ligne/


Poster un commentaire

Les ambitions de Tënk sur les docs d’auteurs

Article publié sur Doclab concernant:

Les ambitions de Tënk sur les docs d’auteurs

« Une plateforme 200 % dédiée aux documentaires. Son nom : Tënk. Ca signifie « exprimer sa pensée de façon claire » en Wolof. Et le moins qu’on puisse dire c’est que la promesse est claire : Tënk est une plateforme entièrement dédiée à la diffusion de documentaires d’auteur.  »


Poster un commentaire

Pétition contre la politique documentaire de FR3

Mort programmée du documentaire sur les antennes régionales de France 3

Signer la pétition contre la politique documentaire de FR3

En janvier 2016, la direction de France 3 a décidé brutalement, et sans aucune concertation, de déprogrammer les 240 documentaires régionaux qu’elle coproduit chaque année, pour les reléguer le lundi soir… après minuit. Ce nouvel horaire est inique (ils étaient diffusés jusqu’ici le weekend en journée). Une fois les audiences faméliques constatées, la Direction aura beau jeu de supprimer ces films.
Au même moment, l’émission historique de France 3, la Case de l’Oncle Doc, disparaît. Depuis des années, elle rediffusait une partie de ces œuvres régionales au plan national. En guise de consolation, quelques-uns de ces films passeront désormais… pendant les vacances d’été.
C’est la mort annoncée du documentaire produit en dehors de Paris par le service public.
Ces décisions concomitantes montrent tout le mépris que la direction de France 3 affiche pour ses créations en région, remplacées par des émissions culinaires… Comme si cela ne suffisait pas, la politique de ces documentaires va se restreindre aux seuls documentaires de société, ce qui va exclure de fait les documentaires historiques ou ceux liés au patrimoine…
Pourtant, ces films reflètent la diversité, la richesse culturelle, patrimoniale, l’histoire de nos territoires. Ils donnent la parole à des vécus, des problématiques, des accents et des langues différents. Ces 240 films imaginés, élaborés en dehors de Paris permettent la mise en valeur de ces identités particulières. Le monde ne doit pas se raconter seulement depuis le 15eme arrondissement, il en va de la diversité des regards.
Nous demandons que France 3, financée par nos impôts, réponde enfin à sa mission de service public de chaîne des régions. Nous demandons qu’à l’opposé d’une politique éditoriale centralisatrice, uniforme, décidée par Paris, France 3 assume la forte diversité de ses identités régionales. Qu’elle donne enfin de l’autonomie à ses antennes, que ces films soient programmés à un horaire qui garantisse leur visibilité par le plus grand nombre. A l’heure où les nouvelles Régions cherchent à se construire une identité, le service public ne doit pas ostraciser ce qui s’invente et se crée en dehors de Paris avec un tel mépris.

Signer la pétition


Poster un commentaire

Refonder le soutien au documentaire de création

AARSE – Association des Auteurs Réalisateurs du Sud-Est – Provence Alpes Côte d’Azur
ACID – Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion
ADDOC – Association des cinéastes documentaristes
ALRT – Association Ligérienne des Réalisateurs et Techniciens – Pays de la Loire
ARBRE – Auteurs Réalisateurs en Bretagne
ATIS – Auteurs de l’Image et du Son en Aquitaine
Le Plateau – Association des cinéastes, auteurs et réalisateurs de l’image et du son en Auvergne
SAFIR Nord Pas de Calais – Société des Auteurs de Films Indépendants en Région
SAFIRE Alsace – Société des Auteurs de Films Indépendants en Région Est
SAFIRE Lorraine – Société des Auteurs de Films Indépendants en Région Est
REAL – Association des Réalisateurs, Expérimentateurs et Auteurs Languedoc-Roussillon
SFR-CGT – Syndicat Français des Réalisateurs
SRF – Société des Réalisateurs de Films

COMMUNIQUÉ DE PRESSE – LUNDI 29 JUIN 2015

REFONDER LE SOUTIEN
AU DOCUMENTAIRE DE CRÉATION

LETTRE OUVERTE AUX DECIDEURS ET PROPOSITIONS DES ASSOCIATIONS DE REALISATEURS.

Face à la crise profonde que traverse le documentaire de création, nos associations se sont rassemblées pour mener une réflexion sur les politiques publiques à son endroit. Notre groupe, désormais composé de 13 associations d’auteurs-réalisateurs implantées sur l’ensemble du territoire, entend défendre la possibilité de créer et de diffuser dans une économie viable des oeuvres non formatées.

Garantir l’existence et la diffusion de ce pan de la création relève d’un choix politique fort. Le contexte de la réforme du Compte de Soutien aux Industries de Programmes documentaires nous amène à penser qu’il faut la prolonger par une véritable refondation du soutien au documentaire de création. Nous sommes convaincus qu’elle passera par le dialogue entre les garants de l’intérêt collectif et les créateurs et qu’elle suppose le renouvellement et l’articulation des dispositifs nationaux et territoriaux. C’est pourquoi nous interpellons aujourd’hui l’ensemble des décideurs concernés.

Le document que nous publions aujourd’hui émane de la dynamique initiée par les associations signataires et de nombreux échanges à tous les niveaux, tant institutionnels, que professionnels. A ce titre, nous tenons à saluer le travail exigeant d’Anne Cochard à la Direction de la création, des territoires et des publics du CNC. A quelques mois de la réforme territoriale, nous regrettons le départ de cette précieuse interlocutrice et espérons que le nouveau directeur poursuivra cette mission dans
le même esprit de concertation avec les professionnels et de connaissance du terrain.

Nous prenons acte de l’important travail de qualification du documentaire de création mené par la commission documentaire du COSIP sous la présidence de Serge Gordey et serons particulièrement vigilants aux avis qu’elle rendra dans les mois à venir. Nous nous étonnons de ce que la direction du CNC n’ait pas suivi un nombre particulièrement important de ses décisions.

Par notre lettre ouverte, nous appelons à une large prise de conscience de la crise actuelle, à une meilleure considération de la réalité des pratiques. Nos propositions ouvrent la voie d’une refondation cohérente des politiques et des réglementations en la matière.

Lettre ouverte à la ministre de la Culture, la présidente du CNC, au président de l’Association des Régions de France et aux représentants et responsables des collectivités territoriales, suivi de notre plateforme de propositions.

Contacts:
Addoc – courrier@addoc.net – 01 44 89 99 88 – http://www.addoc.net
SRF – contact@la-srf.fr – 01 44 89 99 70 – http://www.la-srf.fr

> Télécharger le document ici.

COMMUNIQUÉ_PLATEFORME

REFONDATION_SOUTIEN_DOCU_LETTRE_PROPOSITIONS_DEF