SAFIRE


Poster un commentaire

Des Films Des Auteurs 2016

La Safire Alsace et le Collectif Citoyen de Guebwiller organisent cette année la 9ème édition du festival Des Films Des Auteurs de Guebwiller.

 
Ce sont 3 jours de rencontres et d’échanges autour de films produits et/ou créés dans la Région Grand Est en présence de leurs auteurs.
 
Cette manifestation a lieu les

vendredi 14, samedi 15 et dimanche 16 octobre 2016,

au cinéma le Florival

à Guebwiller.

 L’entrée est libre.

 
Vous pourrez y voir ou revoir les documentaires « Cahos » de Hervé Roesch et « Tant la vie demande à aimer » de Damien Fritsch le vendredi 14 à 20h15.
 
Le samedi 15, à partir de 20h30, nous avons programmé une soirée court-métrages avec « Tout va bien » de Laurent Scheid, « L’ours noir » de « Méryl Fortuna-Rossi et Xavier Seron », « Far East » de Célia Wagenfuhrer et « Les animaux ne s’enterrent pas » de Thibaut Chalut.
 
Le dimanche 16 à à partir de 14h10, nous projetterons le dernier long-métrage de Clément Cogitore « Ni le ciel, ni la terre » précédé de deux court-métrages réalisés par les élèves du Lycée de Munster option Cinéma.
 
Toutes les séances seront suivies par un temps d’échange avec les réalisateurs. 
 
Nous espérons vivement vous y retrouver. 

Dans le cadre du festival, la Safire propose un atelier prise de vue, animé par Hervé Roesch.

Découvrez l’appel à candidature:

atelier-prise-de-vues

Pour de plus amples informations, vous pouvez consulter le document ci-joint ou nous contacter au 06 07 69 15 83 (Marc Jonas).
 
N’hésitez pas à faire suivre ce message à vos contacts.
 
A très bientôt,
 
La Safire Alsace et le Collectif Citoyen de Guebwiller


Poster un commentaire

Les ambitions de Tënk sur les docs d’auteurs

Article publié sur Doclab concernant:

Les ambitions de Tënk sur les docs d’auteurs

« Une plateforme 200 % dédiée aux documentaires. Son nom : Tënk. Ca signifie « exprimer sa pensée de façon claire » en Wolof. Et le moins qu’on puisse dire c’est que la promesse est claire : Tënk est une plateforme entièrement dédiée à la diffusion de documentaires d’auteur.  »


Poster un commentaire

Prochaine séance de l’invité avec Lætitia Carton samedi 1er octobre

La prochaine séance de l’invité aura lieu le samedi 1er octobre 2016 de 9h à 17h à la Maison de l’image, 31 rue Kageneck. Entrée libre.
L’invitée est la réalisatrice Lætitia Carton.
Elle nous présentera deux films très personnels, l’un sur la maladie qui frappe les femmes de sa famille, l’autre sur le monde des sourds auquel appartient un de ses amis.

La pieuvre,89 minutes, 2009, Production Idéale Audience,

arton32860
Ce film raconte l’histoire d’une famille, celle de la réalisatrice, atteinte d’une maladie génétique neuro-végétative très rare : la maladie de Huntington qui provoque la destruction des cellules de certaines parties spécifiques du cerveau qui contrôlent les mouvements du corps, les émotions, la pensée, le comportement et la perception du monde extérieur.
« La pieuvre » est le nom que la réalisatrice a donné à cette maladie qui a emporté ses proches. Depuis 1993, un test de dépistage permet de détecter les porteurs du gène, mais quelques membres de la famille ne sont pas d’accord pour le faire.
A travers une histoire très personnelle et une tragédie familiale, ce film aborde également la question du dépistage génétique et des interrogations morales et éthiques qu’il suscite, alors même que Laetitia Carton s’apprête à devenir mère à son tour.

J’avancerai vers toi avec les yeux d’un sourd, 90 minutes, Production Kaléo Films, 2015

index
Ce film de Laetitia Carton est dédié à son ami sourd Vincent qui, mort à l’âge de 32 ans, lui avait fait découvrir la langue des signes française (LSF), la culture sourde et le monde des sourds.

Nous vous accueillerons autour d’un café le 1er octobre à partir de 9h à la Maison de l’Image à Strasbourg.

Inscriptions:

Mathilde Lecomble : lecomble.mathilde@orange.fr – 06.14.78.12.00
Jean-Cyrille Muzelet : jc.muzelet@gmail.com – 06.61.52.60.02


Poster un commentaire

Anna Feillou

La prochaine séance de l’invité aura lieu le samedi 4 juin 2016 de 9h à 17h à la Maison de l’image, 31 rue Kageneck. Entrée libre.

L’invitée est la réalisatrice Anna Feillou.

Deux films seront présentés:

 

EFFACÉE

Durée 55 mn,, Argentine, 2013, Espagnol (Argentine) sous-titré français, Marmita films/Région Aquitaine/ Procirep-Angoa.

Effacée

Résumé: Un essai documentaire, film de sensations, « autoportrait argentin », qui donne un visage de cinéma au personnage d’une nouvelle : une jeune femme qui, nous dit-elle, s’est peu à peu effacée du monde. Cela commence dans les cafés, où les serveurs ne la voient pas. Puis ses mots se mettent à perdre leur poids, devenant inaudibles pour le reste du monde. Ce sont ensuite les objets qui se dérobent à sa prise : elle en perd les contours, le son, le goût…

 

Production:

[Mmf] Logo RVBMartine Vidalenc pour Marmitafilms

 

 

JACQUES, JEAN-BERNARD ET JEAN

Durée 61 mn, France, 2011, Bix films et Têtes à clap, Prix des Rendez-vous de l’Histoire de Blois

JacquesJean

Résumé: J’ai filmé trois hommes : mon grand-père, mon père et mon frère. La figure de mon arrière-grand-mère Marthe, résistante et déportée, relie ces trois personnages qui évoquent leur rapport à l’histoire et à l’engagement politique. Jacques fut résistant. Jean-Bernard est syndicaliste. Jean s’interroge.

Productions:

logo TaC Raphaelle Rio pour Têtes à clap

logo_bixFilms Josiane Schauner pour Bix films

Biographie Anna Feillou:

Anna Feillou vit à Bordeaux. Des études en économie, puis des rencontres décisives, l’ont conduite par glissements successifs au cinéma : sa diffusion, sa production, sa fabrication. Elle réalise depuis 2003 des films documentaires. Pour elle, faire du documentaire de création est une question de rencontres décisives et d’engagements collectifs. Les  monteuses Claire Atherton et Amélie Bussy tiennent une place essentielle dans la conception de ses films. Elle s’est formée avec le Collectif Têtes à clap, l’Atelier documentaire de La Fémis, Les lapins bleus, la Résidence d’écriture de Lussas. Aux Capucins, est lauréat en 2014 de la bourse Brouillon d’un rêve de la SCAM.

 

Inscriptions:

Mathilde Lecomble : lecomble.mathilde@orange.fr – 06.14.78.12.00

Jean-Cyrille Muzelet : jc.muzelet@gmail.com – 06.61.52.60.02

 


Poster un commentaire

Pétition contre la politique documentaire de FR3

Mort programmée du documentaire sur les antennes régionales de France 3

Signer la pétition contre la politique documentaire de FR3

En janvier 2016, la direction de France 3 a décidé brutalement, et sans aucune concertation, de déprogrammer les 240 documentaires régionaux qu’elle coproduit chaque année, pour les reléguer le lundi soir… après minuit. Ce nouvel horaire est inique (ils étaient diffusés jusqu’ici le weekend en journée). Une fois les audiences faméliques constatées, la Direction aura beau jeu de supprimer ces films.
Au même moment, l’émission historique de France 3, la Case de l’Oncle Doc, disparaît. Depuis des années, elle rediffusait une partie de ces œuvres régionales au plan national. En guise de consolation, quelques-uns de ces films passeront désormais… pendant les vacances d’été.
C’est la mort annoncée du documentaire produit en dehors de Paris par le service public.
Ces décisions concomitantes montrent tout le mépris que la direction de France 3 affiche pour ses créations en région, remplacées par des émissions culinaires… Comme si cela ne suffisait pas, la politique de ces documentaires va se restreindre aux seuls documentaires de société, ce qui va exclure de fait les documentaires historiques ou ceux liés au patrimoine…
Pourtant, ces films reflètent la diversité, la richesse culturelle, patrimoniale, l’histoire de nos territoires. Ils donnent la parole à des vécus, des problématiques, des accents et des langues différents. Ces 240 films imaginés, élaborés en dehors de Paris permettent la mise en valeur de ces identités particulières. Le monde ne doit pas se raconter seulement depuis le 15eme arrondissement, il en va de la diversité des regards.
Nous demandons que France 3, financée par nos impôts, réponde enfin à sa mission de service public de chaîne des régions. Nous demandons qu’à l’opposé d’une politique éditoriale centralisatrice, uniforme, décidée par Paris, France 3 assume la forte diversité de ses identités régionales. Qu’elle donne enfin de l’autonomie à ses antennes, que ces films soient programmés à un horaire qui garantisse leur visibilité par le plus grand nombre. A l’heure où les nouvelles Régions cherchent à se construire une identité, le service public ne doit pas ostraciser ce qui s’invente et se crée en dehors de Paris avec un tel mépris.

Signer la pétition


Poster un commentaire

« Tant la vie demande à aimer » prochain film de Damien Fritsch

CARTONS-TITRE-1000

Découvrez et soutenez le film de Damien Fritsch, « Tant la vie demande à aimer », un documentaire qui suit la vie d’enfants polyhandicapés et leur famille.

« Catherine, Dorian, Charles et Océan sont de jeunes polyhandicapés. Ils n’ont ni la parole pour s’exprimer ni la marche pour se déplacer. Comment font-ils pour être en relation avec le monde ? En famille et dans leur institution, ce film montre ces enfants en train de vivre »

Soutenez le film sur:

http://www.touscoprod.com/fr/tantlaviedemandeaaimer

 

Retrouvez le projet sur:

http://www.tantlaviedemandeaaimer.eu/